Top des compléments alimentaires contre le cancer

Au cours de notre vie, certains cas nous obligent à prendre des compléments alimentaires. Ils sont tellement bénéfiques pour renforcer nos ongles et nos cheveux, mais pas seulement. Ils retrouvent également leur utilité dans le cadre du cancer, plus précisément pour l’atténuation des effets secondaires des traitements. À travers ce guide, découvrons ensemble le top trois des compléments alimentaire pour cancer.

Le ginseng

Il s’agit d’une plante vivace avec trois variétés à savoir le ginseng américain, asiatique et sibérien. Généralement usité en médecine asiatique depuis très longtemps, il figure parmi l’un des Akos et Panax. On parle ici de remède universel. Lors d’un traitement du cancer, notez bien que le ginseng aide à l’atténuation des effets secondaires des chimiothérapies et également de la fatigue. En revanche, le ginseng est fortement déconseillé à ceux qui sont atteints de cancer de sein ou encore du corps de l’utérus. À souligner que sa consommation peut également diminuer le taux du sucre dans le sang tout en altérant l’efficacité de la morphine. En cas d’hésitation, on vous conseille de demander l’avis de votre médecin.

Le gingembre

Ayant un goût un peu pimenté, le gingembre est en mesure de réduire les nausées ainsi que les vomissements attachés aux chimiothérapies. Qui plus est, il peut faciliter la digestion. Et même si elle ne touche que l’estomac, cette plante permet aux patients de se sentir mieux. À noter que le gingembre n’interagit pas avec le traitement de cancer. Par contre, il ne faut pas négliger les effets qu’il peut avoir. Comme les effets anticoagulants et la baisse de taux de sucre dans le sang. Pour être sûr, il convient d’en parler davantage avec votre médecin avant sa prise.

L’aloe vera

Très connu comme plante grasse, l’aloe vera est utilisé généralement sous forme de gel. Ce complément alimentaire pour cancer est bénéfique pour les traitements de blessures et brûlures, les différentes affections de la peau et également le coup de soleil. Toutefois, cette plante est consommée par voie orale, notamment pour ses propriétés laxatives. En outre, l’aloe vera est conçu pour traiter spécialement les dégâts de la peau causés par la radiothérapie. Elle est capable de soulager les mucites dues aux radio et chimiothérapies. À noter qu’une utilisation par voie orale est totalement interdite lors du traitement de cancer. Cela peut causer en effet des cancers du gros intestin. De plus, l’aloe vera peut améliorer l’effet de quelques médicaments cardiaques, des diurétiques et des stéroïdes. Pour éviter les risques d’hémorragies, il faut arrêter immédiatement la consommation de l’aloe vera avant une opération chirurgicale.

Quels sont les symptômes du cancer ?
Comment expliquer le cancer aux enfants ?