Reconstructions mammaires : guide en ligne

reconstruction mammaire

Les seins sont importants pour toutes les femmes. La perte d’un sein ou la déformation après une intervention mammaire est parfois très difficile à accepter. Dans cette situation, diverses options s’offrent à vous afin d’apprécier à nouveau votre image corporelle comme les prothèses mammaires externes et la reconstruction mammaire.

Qu’est-ce qu’une reconstruction mammaire ?

La reconstruction mammaire représente une série d’opérations afin de reconstruire un nouveau sein après une ablation du sein. Elle prend également le cancer du sein. La reconstruction du sein peut s’effectuer immédiatement après l’opération de la tumeur ou une fois les traitements achevés. Généralement, lorsque le chirurgien ne discerne pas de contre-indications, le choix de l’intervention appartient à la patiente. Vous pouvez ainsi consulter un chirurgien compétent dans cette pratique sur ce site.

La reconstruction mammaire est conseillée en cas de mammectomie totale et partielle, si le volume du sein opéré a beaucoup changé et que le résultat esthétique n’est pas excellent. Il se peut donc qu’une reconstruction du sein nécessite plusieurs interventions. La première opération permet de rétablir le volume du sein. Certaines femmes s’arrêtent à cette première intervention, car elles sont contentes du résultat, tandis que d’autres femmes favorisent une autre opération permettant d’harmoniser le résultat au niveau des deux seins, tout en reconstruisant le mamelon et l’aréole.

Comment se déroule l’intervention d’une reconstruction mammaire ?

D’une manière générale, il existe deux types d’opérations de reconstruction mammaire :

  • La reconstruction mammaire avec prothèse en silicone

Cette technique est souvent adaptée aux femmes ayant de petits seins fermes, car avec une poitrine trop volumineuse, le résultat sera plus décevant. La chirurgie a pour avantage principal d’être plus rapide que la reconstruction du sein avec vos propres tissus. Pourtant, la prothèse est un corps étranger, ce qui présente des inconvénients comme des risques d’infections, de durcissement de la capsule entourant la prothèse ou des petits risques de fuite. Toutefois, la majorité des femmes ne présentent aucune complication lors de l’opération et il est aussi possible de choisir une fusion entre la reconstruction sein avec vos propres tissus et la prothèse.

  • La reconstruction mammaire avec vos tissus

Dans cette pratique, le chirurgien emploie votre peau, muscle ou graisse. Le sein ainsi réparé est d’autant plus naturel et esthétique que la reconstruction avec prothèse en silicone. Par contre, l’intervention chirurgicale est très lourde, environ 4 à 6 heures.

Le choix de l’intervention chirurgicale dépend aussi de plusieurs facteurs tels que le volume du sein à reconstruire et l’état de santé du patient. De plus, la décision se focalise toujours sur l’amélioration de l’aspect esthétique de la patiente.

Quelles sont les complications éventuelles liées à une reconstruction mammaire ?

Une fois la chirurgie terminée, la sensibilité du nouveau sein est plus faible, cependant, avec le temps, une nouvelle sensibilité peut naître. Même si ces chirurgies sont de plus en plus sûres grâce à l’avancée de la technologie, des complications peuvent aussi apparaître comme une forme des seins non esthétiques, une infection, une mauvaise cicatrisation ou une nécrose des tissus. Lors d’une reconstruction par lambeau du grand dorsal, des liquides peuvent se créer au niveau du dos ou de la mammaire, cette complication peut se guérir seule ou traitée grâce à un prélèvement. En cas de problème, il est important d’en parler à son chirurgien, surtout s’il existe un souci au niveau de l’esthétique corporelle.

Une reconstruction mammaire permet donc de restituer l’aspect esthétique des seins après une ablation. Après cette intervention chirurgicale, le patient doit impérativement se reposer. Le port d’un soutien-gorge adapté et une bonne hygiène de vie sont également indispensables pour que les tissus se cicatrisent vite. Avant de prendre une décision, consultez alors un chirurgien compétent en ligne pour vous guider.

Agir contre le cancer avec la Fondation Arc
Voyager en ayant un cancer: est-ce possible ?