Comment combattre la perte de cheveux due au cancer ?

Bien qu’elle ne soit pas systématique, la chute des cheveux au cours d’un traitement contre le cancer a des conséquences psychologiques importantes. Aussi appelée alopécie, la perte de cheveux est parmi les effets négatifs liés au traitement du cancer. En effet, les médicaments de chimiothérapie agressent les cellules des follicules pileux et provoquent une perte des poils, notamment les cheveux et les cils. Découvrez dans cet article la cause et quelques mesures préventives à la perte de cheveux due au cancer.

La cause

La perte temporaire de poils et de cheveux est un effet secondaire courant de la chimiothérapie et radiothérapie. Ces derniers éliminent les cellules cancéreuses qui se multiplient très rapidement, mais aussi aux cellules de l’organisme en cours de division et notamment celles des bulbes pileux. Cela entraîne alors une chute massive et brutale des cheveux et autres poils comme les sourcils, poils pubiens, la barbe… La chute peut être plus ou moins irréversible selon la dose de médicaments prescrits par séance, la durée du traitement et la sensibilité de chaque patient.

Comment combattre la chute des cheveux ?

Malheureusement, très peu de méthodes préviennent la perte des cheveux, toutefois, elle peut être limitée avec quelques conseils pratiques. Si c’est possible, privilégié les casques réfrigérants pendant la séance de chimiothérapie. Non seulement celui-ci vise à limiter l’alopécie, mais contribue également à limiter la douleur. Il vaut mieux couper les cheveux, particulièrement s’ils sont épais. Pendant toute la durée du traitement, évitez les colorations, les mises en plis, les permanentes, les brushings… En pratique, il est également conseillé de ne pas brosser les cheveux le jour de la séance. Aussi, il est préférable de les laver moins souvent avec des shampooings doux protéinés. Protégez-les lorsque vous allez dehors. Préférez-les d’oreiller en satin, car ils sont beaucoup plus doux.

La repousse des poils

Généralement, les poils et les cheveux commencent à repousser une fois les traitements sont terminés. La repousse varie en fonction du traitement et la caractéristique du patient. Si pour certaine, la repousse apparaît tout de suite après la chimiothérapie, d’autres devront attendre 4 à 6 semaines. Pour la radiothérapie, le moment de repousse est beaucoup plus long, soit 3 à 6 mois après le traitement. Au début, les textures des cheveux peut-être différents, mais au fil du temps, ils retrouveront leur aspect d’origine. Allez-y délicatement avec vos cheveux, car ils ne sont pas aussi forts qu’avant. N’utilisaient pas des produits chimiques au moins jusqu’à 6 mois après le traitement.

Grossesse et cancer : comment les gérer ?
Ce qu’il faut savoir sur les traitement anticancéreux